Actualités du 21 janvier au 3 février 2023

POUVOIRS PUBLICS

 

Pénurie de médicaments: le gouvernement et le Sénat lancent chacun leur mission

Alors que le Sénat a lancé une commission d’enquête sur la pénurie de médicaments à l’initiative du groupe communiste, Matignon annonce une mission interministérielle. En 10 ans, les signalements de rupture de médicaments en France ont été multipliés par 10. Les élus ont 6 mois pour remettre leurs conclusions. La mission interministérielle devrait rendre ses conclusions définitives dans les mêmes délais avec des premières pistes dans trois mois. C’est en tout cas l’horizon fixé par Matignon.

Lien vers l’article de public Sénat : https://www.publicsenat.fr/article/politique/penurie-de-medicaments-le-gouvernement-et-le-senat-lancent-chacun-leur-mission

Lien vers l’article du quotidien du pharmacien : https://www.lequotidiendupharmacien.fr/exercice-pro/politique-de-sante/la-premiere-ministre-veut-des-pistes-pour-lutter-contrer-les-penuries-dici-trois-mois

 

Pénuries: le gouvernement annonce des progrès et bloque les baisses de prix des génériques

Le ministre délégué à l’Industrie, Roland Lescure, se veut rassurant sur la pénurie d’amoxicilline qui frappe la France depuis cet hiver. Il a évoqué la livraison dans les pharmacies hexagonales « d’ici deux semaines » d’un million de doses supplémentaires par le groupe GSK. Ce nombre équivaut à « un mois de consommation », a-t-il précisé. Une bonne nouvelle pour le marché français, qui tombe quelques semaines après une annonce similaire du laboratoire Upsa concernant le paracétamol pédiatrique. « Upsa m’a annoncé il y a trois semaines qu’il redirigeait 1 million de doses de paracétamol pédiatrique vers la France », a rappelé le ministre, qui avait visité l’usine d’Agen (Lot-et-Garonne) de l’entreprise française au début du mois de janvier. Le gouvernement veut désormais aller plus loin. Le gouvernement a aussi annoncé hier le blocage des baisses de prix de certains médicaments génériques « importants ». « On va peut-être même autoriser des hausses de prix pour ceux particulièrement importants et qui ne sont pas rentables. »

Lien vers l’article : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/medicaments-un-million-de-doses-d-amoxicilline-bientot-livrees-dans-les-pharmacies-annonce-roland-lescure-20230203

 

lire la suite

Nouveaux partenaires Février 2023

une nouvelle hygiène de vie pour vos patients, une nouvelle opportunité de développement pour votre officine.

 

 

Cabinet de recrutement et offre d’emploi en pharmacie.

 

 

Des solutions naturelles pour prendre soin de votre quotidien de femme.

 

 

Tous contre le cancer

C’est l’occasion de faire du bruit aujourd’hui ! 🎉

 

Webinar le jeudi 2 février à 13H

Team Officine, nouveau partenaire, vous propose un webinar le jeudi 2 Février sur le thème :
Comment passe t-on de pharmacienne officinale à fondatrice de sa marque ?

Vous pourrez suivre le webinar sur cette vidéo :

 

Infos Pharma 30 janvier 2023

  • Webinaire « Métabolites de la chloridazone »
  • Prolongation de la campagne de vaccination antigrippale
  • Mesures dérogatoires liées au Covid
  • Etats des lieux des informations disponibles lors de la première dispensation en officine en sortie d’hospitalisation 

> Lire la newsletter

Démarche Qualité Iso 9001 PHSQ

PHARMA SYSTÈME QUALITÉ Journée des Présidents de groupements partenaires à Paris.

Parce que la démarche qualité certification iso 9001 est essentielle pour la profession de pharmacien aujourd’hui. Gain de temps. Management. Esprit d’équipe tourné vers les patients. Laëtitia HENIN HIBLE, Martine COSTEDOAT, Julien MARTEAU.

Merci à Xavier VITRY pour son éclairage sur le Segur Numérique.

Mobilisation générale

Le GROUPE APSARA, membre de federgy, est partie prenante de cette action de sensibilisation et de mobilisation A partager massivement !

Federgy et les Groupements de pharmacie aux côtés des patients pour lutter contre les pénuries de médicaments.
Améliorer la dispensation sous protocole des soins non programmés (cystite, angine …) pour désengorger les urgences.
Renforcer la vaccination en pharmacie.

Mobilisez vous en répondant au questionnaire scannez le QR CODE de l’affiche.

 

 

Actualités du 16 au 20 janvier 2023

ACTUALITÉS PHARMACEUTIQUES

 

Ce que vos patients pensent de vous

Quel regard portent les Français sur leur pharmacien et ses nouvelles missions ? Quel rôle veulent-ils voir occuper au sein du système de santé ? Pour le savoir, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) met à disposition des officinaux un questionnaire à remettre aux patients.

Source : le quotidien du pharmacien.

Pour en savoir plus : https://uspo.fr/les-pharmacies-se-mobilisent-les-patients-sont-notre-priorite/

 

La campagne antigrippale prolongée

Face à une circulation active des virus grippaux, la campagne de vaccination est prolongée jusqu’au 28 février prochain. Il est en­core temps de vac­ci­ner vos pa­tients contre la grippe. Le mi­nis­tère de la Santé et la Cnam an­noncent ce 20 jan­vier 2023 la pro­lon­ga­tion de la cam­pagne an­ti­grip­pale jus­qu’à fin fé­vrier. 

Source : le pharmacien de France.

 

lire la suite

DPGS va transférer à Sin le Noble

C’est officiel ! 

DPGS va transférer ses bureaux à Sin le Noble très bientôt. Lors de la cérémonie traditionnelle des vœux, son maire, Mr Christophe Dumont l’a annoncé hier.

Pour être encore plus proches et efficaces envers les pharmaciens et partenaires qui nous font confiance.

Actualités du 9 au 13 janvier 2023

ACTUALITÉS PROFESSIONNELLES

 

Négociation du volet économique de la convention : à quoi s’attendre ?

Concernant le calendrier tout d’abord, « rien ne se fera avant la fin de l’année », a confirmé Pierre-Olivier Variot, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). « Le calendrier ira de fin 2023 à début 2024 pour la négociation du volet économique de la convention, car nous souhaitons être le plus à distance possible des chiffres du Covid » explique -t-il. Aucun calendrier précis n’a encore été défini et il faudra attendre septembre voire début octobre pour que débutent les négociations. Les résultats économiques de l’année 2022 se sont montrés très favorables aux officinaux dans leur ensemble avec un chiffre d’affaires (CA) du médicament à +8% et une marge à +4% même si cette dernière corrige à peine l’inflation. « D’après les chiffres de Cegedim, toutes missions confondues, le Covid a boosté les résultats de l’officine de 12 à 13%. Pour être plus précis, nous parlons de 9000 € par officine pour celles qui réalisent moins d’1,5M € de CA et de 17 000 € pour celles dont le CA va de 1,5 M à 2M d’€. Thomas Fatôme estime à 95 000 € par officine le gain réalisé  en lien avec le Covid » détaille Pierre-Olivier Variot. Pour la profession, les enjeux principaux seront ceux du manque de ressources de l’officine pour assumer l’ensemble de ses missions de santé publique et faire face à la lourdeur et aux dysfonctionnements administratifs du tiers payant en particulier, selon nos échanges avec le syndicat.

Source : pharm-enews.fr

 

lire la suite

Nouveau partenaire

LEO, UN LOGICIEL DE GESTION OFFICINALE QUI S’ADAPTE À VOS BESOINS POUR QUE VOUS RÉPONDIEZ MIEUX À CEUX DE VOS PATIENTS.

Actualités du 19 décembre 2022 au 6 janvier 2023

GOUVERNEMENT        

 

Les annonces d’Emmanuel Macron sur le système de santé à l’occasion de ses vœux aux personnels hospitaliers

Emmanuel Macron prononçait, ce vendredi midi, ses vœux aux acteurs du monde de la santé, depuis l’hôpital Sud-Francilien (Essonne). A cette occasion, le Président de la République a dressé trois axes majeurs destinés à répondre à l’inquiétude des Français d’avoir des soins de qualité : gagner du temps médical; garder le personnel en place en améliorant leur organisation de travail; assurer la permanence et l’universalité des soins. On notera qu’il souhaite notamment « Faire évoluer les compétences des autres professionnels de santé, en simplifiant notamment la délégation de tâches. Il a été confié au ministre de la Santé et de la Prévention le soin d’identifier, d’ici le 1er mars, toutes les évolutions nécessaires allant dans ce sens ». Il a énoncé qu’un malade chronique ne puisse pas se faire renouveler une ordonnance par une infirmière ou une pharmacie « est absurde et injuste ».

Pour en savoir plus : https://www.leparisien.fr/societe/sante/crise-de-la-sante-epidemies-salaires-urgences-emmanuel-macron-adresse-ses-voeux-aux-soignants-suivez-notre-direct-06-01-2023-FLBUJBCGFJBTXPCABXFGCAC23E.php

 

lire la suite